LIVRE > CLAUDIA HERNANDEZ

DÉFRICHE, COUPE, BRÛLE

PAR FRANCISCO CRUZ

Nous sommes au début des années 80. L’Amérique Latine est gangrenée par les dictatures militaires, installées avec le concours de la CIA pour conforter le contrôle économique des compagnies étasuniennes sur les pays du sud. Le Salvador, pays le plus chaud de l’Amérique Centrale, brûle entre la répression militaro-policière et les actions libertaires de la guérilla rurale et urbaine… LA SUITE

EXPO > MUSEE CARNAVALET, REOUVERTURE

HISTOIRE DE PARIS

PAR KATHLEEN AUBERT

Enfin ! Après quatre longues années de travaux et quelques mois d’attente supplémentaires à cause de la crise du Covid 19, le musée Carnavalet vient de rouvrir ses portes. Un moment très attendu par les habitués du lieu consacré à l’histoire de Paris, de la préhistoire à nos jours. LA SUITE

ITW > VIJAY IYER

LA MUSIQUE COMME CHEMIN DE LIBERTÉ

PAR FRANCISCO CRUZ     PHOTO  CRAIG MARSDEN

Tandis que beaucoup de musiciens vont jouer sur les scènes estivales, acceptant des conditions inhumaines, d’autres prennent du recul face aux mesures coercitives et refusent de jouer. L’un des absents notoires de cette période, le pianiste Vijay Iyer, vient de publier Uneasy, un album prémonitoire enregistré avant le Covid-19. En compagnie de la bassiste Linda May Han Oh et du batteur Tyshawn Sorey. LA SUITE

CINEMA > GEORGES ROMERO

THE AMUSEMENT PARK

PAR LUNA CRUZ

« Faites un film qui illustre les difficultés à être un senior dans les États-Unis d’aujourd’hui ». C’est la consigne donnée au jeune Georges A. Romero pour réaliser cette commande de la Lutheran Service Society, une organisation religieuse de Pennsylvanie. Nous sommes en 1973 et le cinéaste a alors besoin d’argent, malgré ses débuts fracassants depuis le succès de La Nuit Des Morts Vivants. LA SUITE

ALBUM > ZIAD RAHBANI

 BENNESBEH LABOKRA… SHOU ?

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Au Liban statue du Commandeur grâce à ses pièces de théâtre, chansons et autres comédies musicales, mais également son engagement politique radical, et fils du compositeur Assy Rahbani et de la diva Fairuz, il reste le musicien prééminent de la guerre civile, et une figure artistique majeure dans tout le monde arabe. LA SUITE

LIVRE > ALAIN FEYDRI

LISTEN TO ME, UN PORTRAIT DE BUDDY HOLLY

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Après avoir consacré un trio de monographies à une certaine idée de la nostalgie (Kinks, Flamin’Groovies ou Cramps), participé à un ouvrage collectif consacré aux Dogs, et rendu hommage au « rock modeste », le journaliste Alain Feydri (Nineteen, Rolling Stone) s’attache à une comète absolue du rock’n’roll. C’est d’une méticuleuse passion qu’il décrypte le parcours éphémère de Charles Hardin Holley, dit Buddy Holly, dont on rapproche parfois l’apport à la musique de la ligne claire d’Hergé pour la bande dessinée. Conversation autour de quelques mots d’amour (« Words of Love »), et d’un destin brisé. LA SUITE

ALBUM > DAL:UM

SIMILAR & DIFFERENT

PAR FRANCISCO CRUZ

Par cette fin de printemps, avec la levée momentanée des restrictions aux libertés et droits humains, on assiste à une prolifération de nouveaux enregistrements (et de nouveaux groupes) et de rééditions. Pour l’instant, le bilan qualitatif n’est pas très réjouissant. Pourtant, des petites fleurs brillent au milieu du désert d’une resplendissante créativité ; l’une d’elles est le duo coréen Dal:Um. Tandem féminin formé par la joueuse de gayageum Ha Suyean et sa complice Hwang Hyeyoung au geomungo qui présentent Similar & Different. LA SUITE

ALBUM > NICK WATERHOUSE

PROMENADE BLUE

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Après avoir l’an passé sidéré ses laudateurs par une reprise de l’âpre « Pushin’ Too Hard » des Seeds, le Californien revient avec ce cinquième album à une acception plus orthodoxe de son art : plus ça va, moins ça change. LA SUITE

ALBUM > PINK FLOYD

LIVE AT KNEBWORTH 1990

PAR FRANCISCO CRUZ

Le son des flamands rose avait bien évolué depuis l’expérimental Atom Heart Mother, vers une forme davantage symphonique, et les inspirations philosophiques de The Wall avaient résonné avec joie à la fin de la guerre froide et la chute du Mur de Berlin. À Knebworth, les Pink jouaient at home, et ce concert (inédit) mémorable (et caritatif) est un must dans l’histoire musicale du groupe. LA SUITE