LIVRE > ALAIN FEYDRI

LISTEN TO ME, UN PORTRAIT DE BUDDY HOLLY

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Après avoir consacré un trio de monographies à une certaine idée de la nostalgie (Kinks, Flamin’Groovies ou Cramps), participé à un ouvrage collectif consacré aux Dogs, et rendu hommage au « rock modeste », le journaliste Alain Feydri (Nineteen, Rolling Stone) s’attache à une comète absolue du rock’n’roll. C’est d’une méticuleuse passion qu’il décrypte le parcours éphémère de Charles Hardin Holley, dit Buddy Holly, dont on rapproche parfois l’apport à la musique de la ligne claire d’Hergé pour la bande dessinée. Conversation autour de quelques mots d’amour (« Words of Love »), et d’un destin brisé. LA SUITE

ALBUM > DAL:UM

SIMILAR & DIFFERENT

PAR FRANCISCO CRUZ

Par cette fin de printemps, avec la levée momentanée des restrictions aux libertés et droits humains, on assiste à une prolifération de nouveaux enregistrements (et de nouveaux groupes) et de rééditions. Pour l’instant, le bilan qualitatif n’est pas très réjouissant. Pourtant, des petites fleurs brillent au milieu du désert d’une resplendissante créativité ; l’une d’elles est le duo coréen Dal:Um. Tandem féminin formé par la joueuse de gayageum Ha Suyean et sa complice Hwang Hyeyoung au geomungo qui présentent Similar & Different. LA SUITE

ALBUM > NICK WATERHOUSE

PROMENADE BLUE

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Après avoir l’an passé sidéré ses laudateurs par une reprise de l’âpre « Pushin’ Too Hard » des Seeds, le Californien revient avec ce cinquième album à une acception plus orthodoxe de son art : plus ça va, moins ça change. LA SUITE

ALBUM > PINK FLOYD

LIVE AT KNEBWORTH 1990

PAR FRANCISCO CRUZ

Le son des flamands rose avait bien évolué depuis l’expérimental Atom Heart Mother, vers une forme davantage symphonique, et les inspirations philosophiques de The Wall avaient résonné avec joie à la fin de la guerre froide et la chute du Mur de Berlin. À Knebworth, les Pink jouaient at home, et ce concert (inédit) mémorable (et caritatif) est un must dans l’histoire musicale du groupe. LA SUITE

ALBUM > DR. LONNIE SMITH

BREATHE

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Parrain officieux de l’acid jazz et inspirateur breveté de plusieurs générations de hip-hopers, converti sur le tard au sikhisme, ce qui lui permet de porter de jolis turbans, et maître incontesté de l’orgue Hammond B-3 variante funky soul, Dr. Lonnie Smith s’impose ici et définitivement comme un médecin de l’âme. LA SUITE

CINEMA > IL N’Y AURA PLUS DE NUIT

VOYAGE AU BOUT DE LA MORT

PAR LUNA CRUZ

Ce film, ce sont des images de la guerre. Infrarouges. Des images thermiques. Celles que la réalisatrice a trouvé en libre accès sur Internet, celles que les soldats filment depuis leurs hélicoptères en zone de guerre (ici surtout en Irak et en Afghanistan). Desormais on peut les voir sur grand écran, les observer à vitesse irréelle, et la voix de Nathalie Richard nous guide tout en nous laissant les appréhender. LA SUITE

LIVRE > MICHEL EMBARECK

TROIS CARTOUCHES POUR LA SAINT-INNOCENT

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Jeanne Moreau (la vraie, pas l’actrice), septuagénaire récemment élargie d’une peine de prison de deux années pour le meurtre de son mari, qu’elle accuse de violences conjugales et d’attouchements incestueux sur la personne de deux de ses filles, a bénéficié du soutien indéfectible des réseaux sociaux et du Tout-Paris, et d’une grâce partielle puis totale du Président de la République. Pour son 24ème livre, Michel Embareck, ancien journaliste à Best puis localier, tente d’ouvrir, grâce à l’opiniâtreté d’un double en écriture, d’autres portes vers la vérité. Et si ce qui précède vous rappelle l’affaire Jacqueline Sauvage, vous n’avez pas tout à fait tort. Rencontre. LA SUITE

ALBUM > MIGUEL ZENON & LUIS PERDOMO

EL ARTE DEL BOLERO

PAR ROMAIN GROSMAN

Le 28 septembre dernier, le saxophoniste portoricain et le pianiste vénézuélien enregistraient en live à la Jazz Gallery de New York, sans public, en une seule prise, ce magnifique recueil de boléros en duo, prolongeant un passionnant travail sur le répertoire latino américain. LA SUITE

ALBUM > CHA WA

MY PEOPLE

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Ce troisième album remet les Indiens Mardi Gras de la Nouvelle-Orléans au milieu du carnaval, et restaure la parentèle historique entre afro-américains fuyant l’asservissement et tribus amérindiennes les hébergeant. Puissant, dansant et parfumé, c’est également un formidable disque. LA SUITE