BUMCELLO – “MONSTER TALK”

MEN AT WORK

PAR FRANCISCO CRUZ

C’était il y a 20 ans (déjà!), Paris vivait l’une de ses plus marquantes mutations urbaines : les jeunes des quartiers chics se mélangeaient avec ceux des enclaves populaires dans l’une des artères les plus tendance (la rue Oberkampf). Le quartier situé entre Parmentier et Ménilmontant était le lieu de rassemblement de jeunes qui fumaient et buvaient sans modération jusqu’à rupture des stocks des bars branchés et traditionnels. Dans ce contexte, se développait un courant musical alternatif, mélange d’électro-world et de jazz-pop, qui réunissait les plus audacieux des musiciens parisiens.

Centre névralgique de cet espace, le Cithéa programmait des nouveaux groupes dont certains ont réalisé de beaux parcours par la suite. Parmi eux, un duo inclassable mettait sens dessus-dessous les genres musicaux et leurs concerts électro-acoustiques se transformèrent vite en véritables cérémonies de transe païenne. Le violoncelliste Vincent Segal et le percussionniste Cyril Atef réunis dans Bumcello, développent dès lors une electro-vibe hybride et mutante inimitable, sans ordinateur protagoniste, où convergent toutes leurs expériences dans les expressions les plus diverses et contrastées : classique-jazz-pop-afro pour Segal, jazz-punk-arabo-rock pour Atef. Mais qui, en même temps, n’a rien à voir avec les autres projets. Bumcello reste une expérience unique.

Aujourd’hui, plusieurs disques et, surtout, une multitude de concerts plus loin, Bumcello est devenue une marque originale de musique électronique, à l’exacte opposée de la « French Connection » qui anime la sphère des musiques actuelles, car Segal et Atef sont des vrais musiciens qui jouent de leurs instruments avec maitrise et virtuosité (et ne manipulent pas seulement des machines autour d’anorexiques thèmes à deux notes), et improvisent sur un background harmonique et rythmique très riche. Leur dernier album, Monster Talk, est le condensé ultime de cette electro-world expérimentale et dansante qui ne tourne jamais en rond, mais dans une totale liberté

 

BUMCELLO

Monster Talk

(Buda/Socadisc)

ELECTRO

LE 14 JANVIER À PARIS /LA MAROQUINERIE LE 25 À BEAUVAIS/L’OUVRE-BOiTE, LE 26 A MASSY/CC PAUL BAILLANT, LE 4 FEVRIER À PARIS/LA MAROQUINERIE, LE 27 À STRASBOURG/LA LAITERIE